Boutures Souvenirs

En voyage, il m'arrive fréquemment de tomber sous le charme de certaines plantes. Souvent on n'en connait pas le nom et les applications de reconnaissance sur nos smartphones laissent encore à désirer. Du coup il est vraiment difficile de pouvoir enquêter dessus afin d'en acquérir. Il est alors parfois tentant de vouloir ramener quelques boutures chez soi.
Voici donc quelques un de mes conseils pour maximiser votre taux de réussite et avoir le plaisir de retrouver et de voir grandir ces plantes inconnues, pour mieux apprendre à les connaître.

Cette fois j'ai sélectionné deux succulentes et un cactus. 
Pour les succulentes, il y a un type de Crassula, un d'Aeonium je crois, et pour le cactus il s'agit visiblement d'un Opuntia autrement appelé Prickly Pears.


Ici je n'ai pas ramassé des feuilles, j'ai opté pour des boutures de têtes.  Les succulentes et les cactus s'y prêtent, et cela permet d'avoir déjà un vrai petit bout de plantes à voir grandir. 
Les boutures de têtes correspondent comme leur nom l'indique par un prélèvement de l'extrémité supérieure soit la tête d'un rameau ou d'une tige de la planteIl est important de couper la partie supérieure en dessous d'un noeud. Le noeud d'une plante correspond à un point d'attache d'une feuille ou d'un rameau sur la tige. 

Il est important que vous procédiez à la coupe avec un objet tranchant
Mon meilleur investissement à été de me procurer un Opinel que j'emmène très souvent avec moi lors de mes escapades. Ce coup ci je ne l'avais pas pris mais par chance les succulentes se présentaient sous forme d'arbustes et j'ai pu casser les extrémités des branches d'un coup sec, lorsque j'ai ramassé mes boutures de têtes dans la nature. Pour le cactus, j'ai utilisé la technique du papier journal. Il suffit de prendre une feuille et de la replier dans la longueur 3 ou 4 fois, pour pouvoir entourer l'extrémité du cactus que l'on va détacher. Là également j'ai tiré d'un coup sec pour récupérer les cladodes qui deviendront à leur tour une nouvelle plante. La cladode est cette sorte de feuille plate caractéristique des Opuntias.

Une fois arrivée, sortez vos boutures des sacs. Si vous n'aviez pas pu faire de coupe nette, reprenez la coupe juste quelques millimètres en dessous du noeud. 
Vous n'avez pas besoin que la coupe soit en biais, elle peut être droite.

Il est important par contre, que vous effeuillez la tête pour ne garder que les plus belles feuilles supérieures, ainsi votre prélèvement se concentrera sur le fait de faire des nouvelles racines.


Vous pouvez conserver vos prélévements de succulentes et cactus quelques jours. C'est l'avantage de ces 2 types de plantes qui sont gorgés d'eau. Elles peuvent puiser dans leur réserve. De manière générale, procéder à vos prélévements la veille de votre retour.
Pour le transport des boutures, 
utiliser des ziplocs, un par plantes. Faites sécher les plaies des tiges avant de les placer à l'intérieur.

Si vous devez placer vos plantes dans un sac de voyage ou valise,  je vous conseille de mettre les ziplocs dans une boite en carton, type boite à chaussures pour éviter qu'ils rentrent en contact avec d'autres objets qui pourraient les abimer.

Laissez à nouveau la plaie sécher quelques heures, en parallèle préparez votre substrat. Votre bouture a besoin de d'un substrat suffisamment aéré pour que l'eau puisse passer sans stagner dans la terre. Je vous ai déjà parlé ici du mélange que j'utilise pour mes boutures de succulentes et cactées. Il est important d'humidifier vos terreaux avant de préparer vos potées. 

Ensuite déposer une premier couche de gravillons ou de billes d'argiles, puis une couche généreuse de terreau spécial cactées et finir pas quelques centimètres seulement de terreau de bouturages et semis. Tasser votre substrat du plat de la main, sans appuyer trop fort.

substrat-boutures-green-monsters.jpg

Plantez ensuite vos boutures dans le substrat. Faites un trou avec une baguette chinoise pour placer les tiges dans le substrat.
Espacez les trous pour que chaque plante puisse s'enraciner en ayant de la place. Elles n'en pousseront que plus vite.
Puis re-tassez le substrat autour des tiges. Arrosez généreusement de préférence à l'arrosoir avec une pomme qui permet d'avoir un arrosage léger comme une pluie fine. Les succulentes aiment l'eau, n'oubliez pas.  Il sera important d'arroser vos boutures très régulièrement les premières semaines jusqu'à ce que de nouvelles feuilles apparaissent.
Vous devez garder votre substrat dans le même environnement jusqu'a ce que la bouture s'enracine. 

Pour les cactus, faites un légère fente à la baguette dans le substrat, planter les cladodes droites et tasser le substrat autour vec la baguette. N'arrosez pas votre boutures de cactus. Elle est déjà dans un environnement humide qui va favoriser l'enracinement. 
Mais à l'inverse des succulentes, les cactus n'aiment pas l'eau.

Je viendrais compléter cet article, dès que mes jeunes boutures feront des pousses pour continuer de vous montrer comment elles vont évoluer.

Il faut savoir être patient, car cela peut prendre plusieurs semaines voir quelques mois avant de voir apparaitre des nouvelles feuilles.
Mais même si la machine peut mettre du temps à se mettre en route, cet été mes succulentes devraient se développer grandement grâce au soleil, et quel beau souvenir alors de mes dernières vacances.

A vous d'essayer !
Fanie

Pour favoriser la pousse de vos boutures vous devez ensuite les poster près d'une source lumineuse.
 La lumière est la meilleure amie des boutures,
 elle est très importante, c'est pourquoi l'on recommande de bouturer au printemps, lorsque les jours rallongent et que vos boutures peuvent bénéficier d'un temps d'exposition lumineux important.

Chez moi je poste toujours mes potées et jardinières devant l'une de mes fenêtres, néanmoins mes boutures ne prennent jamais le soleil directement toute la journée.