SOS succulentes gelées

Les premiers rayons du soleil peuvent faire un carnage auprès de vos succulentes. Si elles viennent de passer l'hiver bien au chaud dans votre appartement, attention à ne pas les remettre trop vite dehors, sinon c'est le choc thermique assuré.
Je viens de récupérer une Echeveria oubliée sur le rebord d'une fenêtre après les premiers soleil de mars. Elle faisait bien de la peine à voir. Mission de sauvetage en cours...

 
Feuilles molles se détachant d'elles-mêmes de la tige.


Feuilles molles se détachant d'elles-mêmes de la tige.

 

3. QUE PEUT-on faire ?

Sauver ce qui peut-être sauvé.
 Ce qui veut dire que l'on coupe toute les tiges ramollies. Pour éviter le pourrissement entier de la plante, on coupe 2 bon centimètre en dessous des zones molles. On laisse sécher les plaies des tiges à l'intérieur avant de ressortir la plante quand les vraies premières chaleurs se sont installées. Les têtes qui sont encore fermes sont coupées pour bouturage. On récupère également les feuilles qui n'ont pas pourries pour faire de même. 

 
Feuilles et têtes non molles récupérées.

Feuilles et têtes non molles récupérées.


Je ne manquerais pas de faire une update pour partager le résultat les semaines à venir.

 

 

1. Comment reconnaitre une succulente gelée ?

Les tiges et les feuilles sont molles ce qui signifie qu'elles commencent à se fripper et tomber les unes après les autres. Leur couleur tourne également.

2. Comment une succulente peut-elle geler ?

Les plantes grasses et succulentes n'aiment ni l'humidité, ni les gelées hivernales. Elles ne supportent pas non plus les températures en dessous de 0° pendant toute une journée. Au printemps, il faut également se méfier des premier rayons du soleil et des changements brusque de température d'une journée à l'autre. 
 

Couper toutes les tiges molles, n'hésitez pas à enlever plus.


Couper toutes les tiges molles, n'hésitez pas à enlever plus.

 

4. Et ensuite ?

On est patient. 
Si les racines n'ont pas gelées, les plaies deviendront des cales et de nouvelles pousses apparaitront par la suite. Votre plante repartira. On laisse également sécher les plaies des têtes pendant quelques heures avant d'isoler tout ce qui pourrait repartir en bouture. Si des racines ou plantules se forment à la surface des plaies, c'est jackpot !
On replante comme expliqué ici, et on devient vigilant l'hiver d'après. 

 
Feuilles et têtes déposées sur un lit de billes d'argiles pour les laisser faire racines et plantules.

Feuilles et têtes déposées sur un lit de billes d'argiles pour les laisser faire racines et plantules.