La rentrée des enfants terribles

Green-Monsters-edito-mode-lois-moreno-cover.jpg
Green-Monsters-edito-mode-lois-moreno-09.jpg
Au détour d’un pré, une cabane de fortune dans un bus abandonné.
loismoreno-40.jpg
Green-Monsters-edito-mode-lois-moreno-2
Green-Monsters-edito-mode-enfants-terribles.jpg

J’ai rencontré Loïs Moreno chez moi. Elle était venue faire des photos de mon appartement.
Tout en faisant ses photos, on a fait connaissance. On a parlé de mon arrivée à Lyon, de sa nouvelle vie à la campagne et on s’était dit qu’il faudrait faire un jour une série photo.

Un an a passé et l’idée est revenue. Lois tombe nez à nez avec un vieux bus vintage sur le chemin qui mène à sa maison (Maison Source). Et l’idée commence à germer. Au détour d’un pré, une cabane de fortune dans un bus abandonné, et des enfants terribles livrés à eux même. Tel Robinson Crusoé.

 
Green-Monsters-edito-mode-lois-moreno.jpg
Green-Monsters-edito-mode-lois-moreno-05.jpg

Ce sera notre éditorial de rentrée.
Lois me présente Cécile qui sera styliste sur le shoot, et petit à petit nous tissons toutes les trois,
le fil conducteur de notre histoire. Nous voulons du spontané, de la malice, un décors pas trop travaillé, il faudra faire avec ce que l’on trouve sur place.

 
Green-Monsters-Lois-Moreno-Stories.jpg
 

Non loin du bus, des vieux chênes, font de l’ombre aux roseaux. La campagne s’étend à perte de vue.

L’herbe est séche, cassante et jaune. Quelques Épiaires de Byzance arrivent à survivre à la chaleur.

Nous les ramasserons pour décorer le bus et travailler des coiffes pour Hugo et Charlize.


Cet éditorial a été aussi publié sur le magazine international Lunamag.
Retrouvez l’intégralité du post ici.

Photos : @LoisMoreno_
Stylisme : @Candco_studio
Design floral : @GreenMnstrs

 
loismoreno-29.jpg
loismoreno-12.jpg
loismoreno-4.jpg
loismoreno-15.jpg
loismoreno-38.jpg
Nous voulons du spontané, de la malice, un décors pas trop travaillé, il faudra faire avec ce que l’on trouve sur place.
Green-Monsters-edito-mode-lois-moreno-08.jpg